Téléchargez, lisez et diffusez la Gazette du SVMEP  et le Bulletin spécial de l’AVMG et la SVMS. Cette publication détaille la situation conflictuelle dans l’enseignement postobligatoire, déterminée par la décision du Conseil d’Etat, du DFJC et de la DGEP, d’imposer aux enseignant.e.s une disponibilité dès le 10 août, avec un préavis de deux jours ouvrables, soit un “piquet” dès le 5 août.

Cette dérogation aux normes en vigueur – largement suffisantes – attaque les conditions et l’organisation du travail pour tout ce qui concerne notre temps de travail librement géré. Il s’agit d’un projet caporaliste, autoritaire, sans justification réelle autre que la volonté de mettre au pas un ordre d’enseignement.

L’AVMG et la SVMS, avec la Fédération syndicale SUD, appellent les enseignant.e.s à ne pas se laisser dépouiller de leurs droits. Nos premières revendications sont à lire dans ce numéro.

Nous avons besoin d’une négociation “spéciale COVID-19” tant que la période liée à la pandémie et ses effets n’est pas terminée. Nous avons écrit en ce sens au DFJC. L’Organe de conciliation a suspendu son examen du conflit entre notre syndicat et l’Etat de Vaud.

Lisez le tract diffusé à l’occasion du rassemblement devant le DFJC le lundi 29 juin 2020.

Pin It on Pinterest

Share This