A la réouverture des écoles en mai dernier, nous avions interpellé le DFJC sur la question de la garantie de l’anonymat au moment de compléter questionnaire sur l’enseignement à distance diffusé auprès de tou.te.s les enseignant.e.s du Canton de Vaud.

Le DFJC nous a répondu en date du 9 juin 2020 pour nous assurer “qu’aucune question [ne permettait] d’identifier plus formellement la personne.” Il est également garanti que “la base de données est stockée sur un serveur sécurisé et son accès est restreint aux deux chercheurs autorisés” et que “les courriels seront retirés de la base de données une fois le tri pour les entretiens effectués.”

Pin It on Pinterest

Share This